Make your own free website on Tripod.com

lilith ou l'incomprise


ton cœur saigne dis tu
qu'est-ce qui le fait saigner,
ma petite vertu, tes valeurs indignées
toi qui parlais d'amour
qui fis de moi un culte
dis toi bien que toujours
je serais une pute
une lilith de banlieue
perfide courtisane
mais quelque soit le lieu
où ton amour profane
ira se fourvoyer, comme train de banlieue
je réapparaîtrai, moi , éternelle flamme
car je suis mort et vie
fantôme inassouvi