Make your own free website on Tripod.com

Katoi

ondulante sauvageonne, sophistiquée et liane
tu transportes avec toi, les langueurs abyssines
jusqu'au bout des seins, tu es femme,
comme une algue, tu te tords au bout de tes racines

chute de reins vertigineuse
bouche gonflée et allumeuse
un mini carré stretch
enserre tes jolies fesses
et la musique repart
tu rajustes ton fard
et tu suis,
en roulis,
en tangages,
en simili naufrages,
en malins décollages
emportant dans ton sillage
les bonhommes de tous ages

moi, je t'observe
fascinée, je pars au bout du rêve
je dérive
sur les rives
de ta grève
d'Adam-Ève

bouffée de paradis-enfer
bouffeuse d'interdits
assumeuse de nos "bi"
carnassière et gloutonne
ton corps s'offre et rayonne
mutante à mi chemin entre mars et vénus